Смотреть фильмы онлайн

BLUFF TRAILER

   
- HD качество

Georges est un Monsieur de 67 ans. Il y a de nombreuses années, à la suite d’une tentative de suicide au couteau, Il commence à connaître l’enfer de la psychiatrie. Il est déclaré bipolaire. Une longue hospitalisation en milieu psychiatrique et quelques mois dans une centre de rééducation mentale. Il s’y fera des relations avec les autres patients. Il a une capacité à aller vers les autres et à leur tendre la main. Il en sortira avec des souvenirs plein la tête et la peur de ce monde qui s’offre à nouveau a lui. Quelques rechutes. Hospitalisations en milieu ouvert ou fermé. Enfin, 10 ans après, il se retrouve dans le même centre de rééducation mentale. C’est là que se situe l’action du film Bluff. Là, il va vivre la très douloureuse expérience de la solitude absolue. Personne ne viendra à lui, pas plus les soignants que les malades. Dans une détresse insupportable, il revit ces mois passés, il y a si longtemps, dans cette réclusion médicale. Il y retrouve, enfermés dans sa tête, ses anciennes compagnes de misère. Il se replonge alors dans leur détresse en se lançant directement dans une recherche de sa propre personnalité perdue. Chacun revit par le prisme de la mémoire de Georges les déchirures mortelles qui l’ont amené à n’être plus du monde des humains. Georges est un peintre, plutôt médiocre. Les femmes qui l’ont obsédé durant son premier séjour au centre, 10 ans plus tôt resurgissent dans son esprit à travers la représentation d’une jeune personne de sexe féminin qui se multiplie dans sa tête. Il trimballe en permanence deux tableaux censés être le portrait de son frère jumeau Louis et de lui-même. Il représente en réalité deux ours enfantins, qu’il a peints jadis. Ses tableaux sont sa seule alternative pour être encore en phase avec le monde des vivants. Son frère, lui, est l’unique personne qui lui tendra la main jusqu’au bout du chemin. On l’appellera Louis. C’est en réalité mon frère jumeau Éric à qui je dois, avec d’autres, médecins et amis, membre de ma famille, d’être encore vivant. J’ai voulu saluer mon frère Eric et lui dire tout l’amour que je lui porte. J’ai voulu aussi dans ce film, témoigner de ma propre expérience. J’ai taché de n’égratigner personne. Dieu sait que j’ai connu des méchants, de vrais monstres. Aussi bien chez mes compagnons que chez ceux, soignants, dont la mission eut été de nous sortir de ces sombres rivages. J’ai voulu faire renaître les personnalités les plus fortes que j’ai croisées pendant ces longs mois. Les méchants étaient immondes, je l’ai dit, mais les gentils étaient si gentils qu’ils m’on enrichi par la somptuosité de leurs êtres. J’ai voulu aussi dénoncer les aberrations de notre système psychiatrique dans lequel toutes les pathologies, des plus graves aux plus légères, sont mélangées dans toutes les structures. Et ce au détriment de chacun. Créant des murs qui ont pour résultats de nuire à la guérison de chacun. Ce film est un cri. Celui que je crie chaque jour pour enfin ne plus être montré du doigt par ceux qui se croient normaux, comme ils disent. Olivier Hémon.

Вы посмотрели онлайн видео по фразе BLUFF TRAILER. Если онлайн видео BLUFF TRAILER Вам понравилось и Вы остались довольны, можете оставить комментарий ниже...

Мир в онлайне